Le protocole de Kyoto

Le Protocole de Kyoto vise à lutter contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz carbonique.Entré en vigueur en février 2005, il a été ratifié par plus de 150 pays, à l'exception notamment des Etats-Unis. Ce protocole prévoit d'ici 2012 une réduction globale de 5,2 % des émissions de CO2 des pays industrialisés par rapport aux émissions de 1990. Aujourd'hui, les Etats-Unis compte 1/4 de l'émission a gaz a effet de serre  dans le monde. En dépit des politiques volontaires de changement de climat, les émissions augmentent encore de 1,5% chaque années. Néanmoins, en 2001 les Etats-Unis, avec d'autres pays, ont décidé de se retiré du protocole de Kyoto pour la réduction de l'émission de gaz à effet de serre. La raison donnée pour expliquer ce retrait, était que certain pays en développement n'étaient pas impliqué dans le protocole. Il a été dit que les émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement augmenteront dans les prochaines décennies. Selon certaines critiques plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre proviendront des pays en développement vers 2025. Cette réduction s'imposant seulement aux pays industriels, il a aussi été dit que cela pourrait engendrer des distorsions de concurrence par rapport aux pays du Sud, comme la Chine et l'Inde.

 

Le pétrole comme source d'énergie est aussi une source importante de pollution atmosphérique. Cette pollution est aujourd'hui au cœur d'un débat international sur les changements climatiques et notamment concernant le réchauffement de la Terre due à une augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

La Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) fut élaborée en 1992 lors de la Conférence de Rio de Janeiro. Elle définit un cadre où les Etats parties se rencontrent et décident des mesures à prendre.En 1997 fut élaboré le protocole de Kyoto qui stipule que les parties en présence s'engagent à limiter voire à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, afin d'atteindre d'ici à 2008-2012 une réduction d'au moins 5% de rejet de ces gaz par rapport au niveau de 1990 ou au niveau de 1995 (suivant les pays).Les objectifs recouvrent les émissions de six principaux gaz à effet de serre : dioxyde de carbone, méthane, monoxyde de diazote, hydrofluorocarbone (HFC), perfluorocarbone (PFC) et hexafluorure de souffre.L'entrée en vigueur du protocole de Kyoto intervient après la ratification d'au moins 55 Etats parties à la Convention cadre, représentant au moins 55% des émissions de dioxyde de carbone de l'année de référence 1990.Le site de la CNUCC tient à jour les Etats ayant ratifié la Convention et le protocole de Kyoto.

 

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat  (GIEC, en anglais Intergovernmental Panel on Climate Change, IPCC) est un organe intergouvernemental, ouvert à tous les pays membres de l'ONU. Il  a pour mission d’évaluer, sans parti-pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation.

Valérie Masson Delmotte membre du GIEC,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                   Article 1
                                For the purposes of this Protocol, the definitions contained in Article 1 of the Convention shall apply. In addition:

1. “Conference of the Parties” means the Conference of the Parties to the Convention.

 2. “Convention” means the United Nations Framework Convention on Climate Change, adopted in New York on 9 May 1992.

3. “Intergovernmental Panel on Climate Change” means the Intergovernmental Panel on Climate Change established in 1988 jointly by theWorld                    Meteorological Organization and theUnited Nations Environment Programme.

4. “Montreal Protocol” means the Montreal Protocol on Substances that Deplete the Ozone Layer, adopted in Montreal on 16 September 1987 and as subsequently adjusted and amended.

5. “Parties present and voting” means Parties present and casting an affirmative or negative vote.

6. “Party” means, unless the context otherwise indicates, a Party to this Protocol.

7. “Party included in Annex I” means a Party included in Annex I to the Convention, as
may be amended, or a Party which has made a notification under Article 4, paragraph 2 (g), of
the Convention.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site